bb_apprendre

 

Qu’est-ce qui fait la différence entre un expert et un novice? Faut-il faire confiance aux experts et spécialistes? Un novice est-il incapable d’avoir une bonne perception d’une situation, d’une idée, d’un concept? L’expert a-t-il toujours raison? Ce qui distingue un expert d’un novice, c’est tout le travail de fond que l’expert a accompli et les connaissances qu’il a accumulé dans son domaine d’expertise. Tout expert a été au préalable novice. Comment a-t-il fait pour passer de novice à expert? Que pouvez – vous faire pour passer dans un domaine dans lequel vous êtes novice à celui d’expert? Si vous n’avez jamais vendu, pouvez vous devenir un expert de la vente? Si vous ne connaissez rien en physique nucléaire, pouvez – vous dépasser le stade de novice? Si vous n’êtes pas médecin, pouvez – vous donner des conseils sur la prévention de la santé?

A notre naissance, chacun de nous a reçu une compétence de base, la compétence d’apprendre. Ce merveilleux outil nous a été légué par la nature et il nous a permis de devenir ce que nous sommes aujourd’hui. Nous avons été novice en vivre, mais au contact de notre environnement nous avons appris un tas de choses, comme marcher, parler, écrire, lire, et une multitude d’autres compétences. On pourrait presque dire aujourd’hui que de novices de la vie nous sommes devenus des experts de la vie.

Cela démontre que chacun est capable d’apprendre et de passer de novice à expert, il suffit qu’il fasse ce qui est nécessaire pour se développer.

Quels vont être les différents stades dans l’évolution de novice à expert? Est novice, celui qui ne s’est pas encore penché sur le domaine, qui ne sait pas véritablement poser des questions pertinentes, qui est incapable d’aider autrui à apprendre quelque chose dans le domaine. Mais il existe deux types de novices, celui qui désire progresser, qui est d’accord d’explorer le domaine, qui accepte qu’il a encore des choses à apprendre, qui est conscient qu’il a des lacunes dans son savoir, dans ses compétences, qu’il a des difficultés à poser des question pertinentes. Ce type de novice est un novice ouvert, qui désire ardemment progresser et qui apprend au contact des autres, des situations qu’il rencontre, des lectures et explorations qu’il peut mener. Il est intéressé par les choses nouvelles et les idées contre intuitive ne lui font pas peur.

Et il y a l’autre type de novice, celui qui ne sait pas qu’il ne sait pas. Celui qui a réponse à tout, qui ne sait pas que notre cerveau donne toujours une réponse, même s’il ne sait pas, qui dénigre la matière, les personnes qui cherchent à l’aider, qui n’est pas prêt à conduire une exploration, qui croit que ne pas savoir est une tare. C’est une personne qui est fermée, qui a peur de la nouveauté, des idées contre intuitives. Une telle personne refuse d’apprendre, elle se défend contre les nouvelles idées.

Le novice ouvert apprend vite. Il le démontre par sa capacité de poser des questions de plus en plus pertinentes et de plus en plus pointues. Il conduit activement une réflexion, étend son champ d’investigation, relie son savoir au nouveau savoir, aide les autres à apprendre, contribue à expliquer. Et de cette manière il apprend, il soumet ses perceptions à critique et à créativité et il progresse ainsi rapidement.

Est spécialiste, celui qui sait éviter les fautes les plus courantes, qui sait poser un problème, qui a des réponses aux questions courantes, qui sait comment traiter un problème, qui connaît ses limites et sait quand il doit faire appel à plus fort que lui. Le risque que court chaque spécialiste, c’est de traiter chaque problème avec ses réponses de spécialiste et il peut devenir aveugle face à une perception différente. S’il pense qu’il a fait le tour du problème, il bloque sa capacité d’apprendre et son goût de l’exploration. En général un spécialiste est efficace dans les situations routinières. Il trouve rapidement une solution adéquate. La tendance des spécialistes est avant tout de faire (rapidité, efficacité) plutôt que de faire apprendre (long, pénible, aléatoire).

Est expert ou maître celui qui sait qu’il a encore beaucoup à apprendre dans son domaine, qui sait que la vie connaît des situations pionnières qui nécessitent recherche, exploration, questionnement. Un expert ou maître est en mesure de conduire de manière autonome une exploration pour élargir son domaine de prédilection et de le relier aux autres situations de vie. Un expert est capable d’intervenir dans des situations pionnières et nouvelles.

Qu’est-ce que cela signifie maintenant pour chacun de nous? Cela démontre que chacun a la possibilité de passer dans un domaine d’ignorant à novice et progressivement à spécialistes, voir à expert ou maître. Il suffit de s’intéresser et d’explorer avec une attitude ouverte le domaine, ses tenants et aboutissants. Si vous ne vous êtes pas encore penché sur le bien-être, sur ce que signifie vie sensée pour vous, faites le maintenant, mettez en route un processus de réflexion, d’exploration pour vous permettre de vous faire du bien en toute connaissance de cause.