Ce n’est pas le savoir, les connaissances qui sont importants, mais votre culture et capacité d’Apprendre! Le savoir, les connaissances, les situations que nous vivons et que nous devons maîtriser évoluent, changent de plus en plus vite et de plus en plus profondément.Notre réponse à tout cela ne peut pas être un savoir universel, encyclopédique, mais plutôt notre capacité d’adapter nos conceptions, nos explications aux situations qui évoluent. Les conceptions et explications qui étaient adéquates hier ne le sont plus aujourd’hui et peut-être encore moins demain.Si nous voulons nous en sortir, nous devons faire de l’apprendre notre compétence principale. Nous devons faire de l’Apprendre notre culture!

Mais, c’est quoi cette culture de l’Apprendre?

Définition de la culture: Ensemble des formes acquises d’attitudes sociales et de mœurs d’un être humain. Cette culture doit déboucher sur:*

  • Capacité d’explorer, d’analyser et de comprendre une situation, même contre intuitive (qui est contre notre intuition)
  • Capacité d’échanger et travailler de manière adéquate (humaine et ordonnée) avec les autres, même en situation contre intuitive
  • Capacité de soumettre à la critique et la créativité ses propres modèles et d’en tirer les conséquences adéquates pour agir.

Comment une telle culture s’acquiert? En apprenant !

Acquérir cette culture de l’Apprendre se fait en apprenant. A travers nos courriers de l’Apprendre nous désirons contribuer à cette culture chez nos lecteurs. Nous désirons donner des impulsions, fournir des pistes, suggérer des propositions qui vous aident à acquérir cette culture de l’Apprendre pour que vous soyez à même d’apprendre avec envie pour réaliser votre rêve.

Rappelez-vous que tout est à prendre à apprendre.

Comment une telle culture se vérifie dans la réalité des situations de vie?

Ou comment savoir si j’ai une telle culture ou quand j’aurai acquis cette culture de l’apprendre? Une telle culture se vérifie: Par une attitude ouverte, de fascination sur les situations de vie, les idées, les thèmes: j’aime apprendre et je sais que mon cerveau peut faire des erreurs sans que cela me fasse mal en toute situation.

Par une mentalité d’exploration, je sais qu’il n’est quasi jamais possible de saisir une situation dans toute son étendue et sa profondeur en une fraction de seconde sans conduire une exploration minimale, même pour une situation routinière. Les réactions de défense de nos propres modèles ne sont jamais loin.

Par une mentalité critique, cette mentalité soumet une situation au questionnement critique, elle n’accepte pas une situation sans l’avoir soumise au questionnement. Mais attention toute critique doit épargner les personnes, les fautes doivent être considérés comme des indicateurs de direction et non comme des actes disqualifiant les être humains. Apprendre, critiquer, questionner doit toujours avoir comme objectif le développement de la personnalité.

Par une mentalité créative, cette mentalité est de la même essence que la mentalité critique. Dans une exploration il doit toujours y avoir les deux aspects, critique et créativité, se sont ces deux facteurs qui permettent à l’être humain de progresser dans ses connaissances des situations de vie et de la réalité des choses.

Par le jugement différé: Il n’est pas nécessaire de juger tout de suite tout, il est tout à fait possible de différer son jugement jusque après la phase d’exploration

En conclusion

Apprendre n’est pas enseigner. Les nouvelles conceptions, les nouvelles explications ne se mettent pas en place sur simple transmission, ou sur appel, appel à la logique, à la réalité, à la raison, à la discipline, à la rationalité, au bon sens, etc. Les nouvelles conceptions et explications doivent émerger.

Tout apprendre prend son envol dans une dynamique de l’apprendre, se perpétue à travers des questionnements et des confrontations d’idées pour finalement organiser les nouvelles conceptions et explications dans un nouvel et provisoire ensemble.

Vivre la culture de l’Apprendre c’est s’ouvrir sue le monde, les situations de vie et modifier de manière constante les conceptions au fur et à mesure des évolutions des situations de vie.

Vivre la culture de l’Apprendre c’est prendre la responsabilité personnelle de son développement personnel.


Réussir son rêve c’est apprendre à avoir un corps sain, un mental fort, une vie familiale équilibrée, une vie sociale enrichissante, des finances saines, afin de lui donner l’ampleur et l’énergie nécessaire à sa réalisation. Apprenez à être bien et à réussir. Tout est à pendre, à apprendre, même votre rêve.