Votre manière de penser influence vos actions et vos résultats. Penser de manière intuitive c’est penser sur la base des enregistrements du passé. Malheureusement vos enregistrements du passé ne sont souvent pas fiables. Un enregistrement du passé est toujours un raccourci d’une situation complexe. L’enregistrement se fait de manière globale en mélangeant les faits, les informations, les émotions ressenties. Un peu comme sous forme d’un raccourci, d’un amalgame qui réduit cette réalité. Il va de soi que dans cette forme l’enregistrement n’est pas particulièrement précis.

Si la réalité que vous avez en face de vous vous rappelle des mauvais souvenirs du passé votre cerveau va réagir avec ce qu’il connait le mieux, ce sont ses réactions de défense. Il attaquera la situation, il la fuira ou il fera semblant de ne pas être concernée par elle.

Malheureusement l’être humain n’est pas en mesure de juger en une fraction de secondes une situation complexe, une situation nouvelle. C’est l’étroitesse de notre conscience qui nous en empêche. Notre cerveau ne peut traiter qu’un nombre limité d’informations.

En recourant à l’intuition, vous ne pouvez être sûr que votre cerveau répond de manière adéquate à une situation. Votre cerveau ne vous fournit aucune garantie de penser juste. Penser faux ne lui fait même pas mal.

Alors que convient-il de faire dans une telle situation? Vous devez remplacer votre réflexion intuitive, par une réflexion discursive, consciente, par une exploration active de la situation dans toute son étendue et sa profondeur.

Si vous laissez vos réactions de défense intuitives prendre le dessus sur les réflexions conscientes, alors vous n’ y arriverez pas. Comment faire pour bloquer des comportements intuitifs inadéquats?

La première chose que vous devez apprendre, c’est d’interrompre l’auto allumage de vos pensées. C’est à dire vos discours intérieurs qui ne se réfèrent pas à la situation actuelle mais à votre passé. Cela n’apporte rien à une meilleure connaissance de la situation. L’outil de la halte créative est prédestiné à bloquer cet auto-allumage.

La deuxième chose que vous devez apprendre, c’est de vous ouvrir aux situations nouvelles. Il s’agit donc d’un travail de développement personnel. Vous devez apprendre à aimer ce qui est nouveau, ce qui est différent, ce qui n’est pas compréhensible au premier coup d’oeil.

Ensuite vous devez apprendre à pratiquer l’exploration active qui a pour but de prendre en compte une situation complexe dans toute son étendue et sa profondeur. C’est un travail de fond qui nécessite une réflexion lente, consciente, méthodique, complète. C’est bien plus astreignant que la réflexion intuitive mais cela vous offre bien plus de chances d’agir et de réagir de manière adéquate et de prendre la bonne décision.

Pratiquez dès maintenant la halte créative, exercez-vous ouvrez-vous aux nouveautés. Même ou particulièrement quand votre intuition vous recommande attention danger. Vérifiez tout d’abord si danger il y vraiement.