Côté peurs ou côté joie, quel côté choisir?

Être bien, c’est être en paix, en bonne santé, sans peurs et soucis. C’est finalement pouvoir vivre la plénitude du moment présent. Connaître la joie et avoir confiance en la vie et en soi-même, voilà la solution. N’est-ce pas ça être bien et en bonne santé? N’est-ce pas ça que chaque être humain est en droit d’attendre de la vie?

Si en 1946 les instances internationales avec l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) ont défini la santé comme un état global de bien-être physique, mental et social, dépassant maladies et infirmités, c’est précisément une telle santé qu’elles avaient dans leur vision.

Vision de la santé: peurs ou joies?

Mais nous aujourd’hui, quelle vision avons nous de notre vie, santé et bien-être? Cette question mérite d’être posée. C’est quoi la santé et le bien-être pour moi? Si dans les deux ou trois prochains jours vous y consacriez quelques instants pour y penser, ce serait une contribution fort utile à votre santé.

Est-ce que vous êtes focalisé sur votre santé, ou plutôt sur des peurs de maladies? Ou pensez-vous au contraire aux efforts et contraintes qu’exigent une bonne santé et aux difficultés que vous rencontrez pour les appliquer? Beaucoup trop souvent les arguments de préventions de la santé s’appuient sur nos peurs. Cependant la peur n’est pas une bonne incitation à agir. Est-ce qu’elle vous donne envie d’agir? Probablement pas. La peur comme vision ne procure aucune joie. La peur conduit à l’évitement, pas à la création. Pour créer il faut de la joie.

Ma vision: j’opte pour la joie

Nous avons donc besoin d’une vision de joie pour nous faire agir pour être bien et se sentir en paix. Il n’existe pas meilleure création que celle-ci.

Alors aujourd’hui, demain, après demain, commencez à peindre en pensées votre bien-être et la paix à ressentir.

Santé et maladie, bien-être et mal-être sont comme deux faces d’une même pièce. C’est vous, par vos pensées qui décidez laquelle des deux faces vous voulez voir. Ainsi vous pouvez choisir le côté sombre des peurs ou alors le côté plein de lumière et de joie? Ce à quoi vous pensez le plus souvent détermine ce que vous devenez. Vos pensées déterminent vos actions et vos actions vous conduisent à des résultats.

Moi personnellement j’ai décidé de voir le côté joie de la pièce. Le côté qui m’offre bien-être et santé. Le côté qui m’encourage et m’incite à agir pour mon bien-être, sans peurs et sans soucis. J’ai vraiment l’intention de laisser mes peurs derrière moi pour vivre intensément et bien ma vie.

Et vous qu’avez-vous décidé? Quelle face de la pièce regardez-vous?