Nous vivons à une période qui met la question du climat au centre des préoccupations de milliers, de millions de personnes jeunes et moins jeunes et qui mobilise tous les états dans des grandes conférences. Ces efforts sont louables, voire indispensables et ils doivent donc être soutenus.

Ces efforts collectifs, pour donner des résultats doivent être poursuivis par un grand, voir très grand nombre de personnes. Pensez par exemple l’effort qu’il faut pour rendre à la Vallée de l’Arve son air pur. Mais en attendant les résultats les habitants de cette région continuent à respirer un air pollué.

Cette problématique doit ainsi nous conduire à une réflexion. Dois-je attendre que le collectif, l’humanité ou la société ait réglé les problèmes de pollution pour pouvoir vivre dans un environnement qui n’atteint pas à ma santé ?

Trois espaces, le corps, le domicile, la place de travail, suivi de l'espace quartier, de la ville, etc.

Réfléchissons un moment à nos conditions de vie. Où est-ce que nous vivons le plus souvent ? Pour moi il y a principalement trois espaces. Le premier espace, c’est celui ou je me tiens en permanence. C’est celui que je prends avec moi quand je me déplace. C’est mon corps.

L’espace que vous ne quittez jamais

L'espace corps
Notre corps

Notre corps est donc le premier espace. C’est à l’intérieur de cet espace que des milliards de transformations à notre insu sont effectuées chaque seconde. Ce sont ces mécanismes d’auto-régulation qui nous maintiennent en santé et nous procurent notre plein potentiel d’énergie, de vitalité et d’envie d’entreprendre. Mais pour que ces transformations se déroulent sans accrocs cet espace doit être protégé des pollutions de toute sortes. Il est donc de notre devoir de veiller à son bon fonctionnement pour vivre notre plein potentiel de santé.

L’espace où vous vous tenez principalement

L'espace domicile
Le domicile, l’espace où nous nous vivons l’essentiel du temps

Le second espace ou nous vivons, dormons, mangeons, passons notre temps libre est le domicile. C’est avant tout ici que nous reprenons nos forces et notre énergie. Cet environnement doit donc être aménagé de manière à ce qu’il contribue à notre santé et nous protège contre l’affaiblissement de notre santé et des maladies. Toute pollution chimique ou physique affaiblit notre bien-être et notre santé. A la longue cela conduit à affaiblir les capacités de régénération de nos corps et nous rends vulnérable aux maladies. l’espace que nous occupons en permanence

L’espace où vous passez 8 heures par jour ouvrable

M'espace place de travail.
Place de travail, 8 heures par jour ouvrable

Le troisième espace où vous vous tenez de longues heures c’est votre place de travail. Pour pouvoir fournir un bon travail, vous avez besoin de toutes vos capacités. Vous devez avoir de l’énergie, de la vitalité et de l’envie d’entreprendre en plus de vos compétences professionnelles. L’environnement de travail doit donc soutenir votre santé. Cela nécessite un environnement de travail harmonieux. Donc il faut un espace ou règne le calme, la joie, la sérénité et un subtil niveau d’énergie qui nourrit. Où les mécanismes de l’autorégulation de la nature sont impulsées en maintenant un milieu intact, cohérent, fermé vers l’extérieur et centré vers l’intérieur. Un endroit où les fréquences naturelles retrouvent droit de cité. Un espace qui retient et focalise l’énergie vitale. Qui laisse la place à un libre développement de ce qui s’y passe, la vie, l’apprendre, le travail.