Ce qui fait que l'homéostasie puisse agir, c'est l(interaction entre l'air et l'appareil respiratoire.
La vie n’est ni dans l’air ni dans l’appareil respiratoire, mais dans le lien.

Qu’est-ce que c’est être en santé ?

Mais auparavant la santé qu’est-ce que c’est ? C’est d’abord un bien de grande valeur à protéger. La santé tout le monde en parle. Peu nombreux par contre ceux qui savent définir la santé. Et encore moins savent comment faire pour la garder, la rétablir si besoin est. L’homéostasie en est une clé. 

Alors définissons déjà ce que c’est la santé. Pour cela nous allons adopter la définition de la santé telle qu’elle a été adopté par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 1946.

La santé est un état de bien-être complet physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie oud’infirmité.

Elle implique que tous les besoins fondamentaux de la personne soient satisfait. Les besoins affectifs, sanitaires, nutritionnels, sociaux ou culturels du stade de l’embryon à celui de la personne âgée.

Beaucoup de personnes la considèrent comme utopique. Puisque selon cette définition la plus grande partie des êtres humains n’est pas en bonne santé. Ceci tranche avec les enquêtes auprès des populations qui, comme en Suisse, déclarent se sentir en bonne santé à 85 % (état général de santé auto-estimé). 

L’importance de homéostasie

Avec la bio-résonance, la santé remet l’homéostasie humaine, c’est à dire la propriété qu’a le corps humain de réguler l’environnement interne du corps afin de le maintenir dans des conditions stables et constantes de bonne santé au centre des préoccupations. Être en santé c’est permettre à son corps de se régénérer, de se rééquilibrer, voir même de se réparer naturellement.

Notre corps n’y arrive que s’il atteint un certain niveau de santé. Un corps épuisé, des systèmes affaiblis, des organes fatigués, des cellules pollués ne disposent pas de l’énergie nécessaire pour se rétablir. Il est en priorité occupé à régler les urgences.

Ce que chacun de nous devrait s’efforcer à faire, c’est donner à son corps, ses systèmes et organes les ressources dont il sont besoin pour bien fonctionner.

Les signaux d’alertes

Malheureusement, nous n’avons pas vraiment appris ce dont notre corps a besoin. Ce corps et l’homéostasie est une œuvre magnifique qui travaille la plupart du temps en silence. Il effectue des milliards de tâches chaque seconde et toujours dans le but d’améliorer les conditions de vie. Ce n’est que quand quelque chose ne fonctionne plus correctement ou qu’un symptôme nous alerte que nous commençons à nous interroger sur ce que nous pourrions faire pour redresser la situation.

Chaque corps, chaque organe, chaque cellule émet ainsi une vibration qui leur est spécifique. Les vibrations émises leur servent à communiquer avec les autres et leur environnement. Dans un corps sain la communication intercellulaire est harmonieuse. Mais dans un corps malade elle est perturbée.

Souvent nous réagissons avec du retard face aux signaux d’alertes. L’être humain a souvent la fâcheuse tendance de ne pas voir ce qu’il ne veut pas voir. Les symptômes sont alors considérés comme insignifiant et écartés de nos consciences.C’est particulièrement visible dans le domaine du stress, de la fatigue chronique. Il y a toujours plus important à faire que de se reposer, se régénérer. C’est quand j’aurais gagné assez d’argent, quand j’aurais du temps, quand les enfants auront quitté la maison, là je pourrais m’occuper de mon bien-être. Mais vous devez savoir cela n’arrivera jamais.

Conclusion

Donc n’attendez pas l’accident de vie, le burnout, la dépression, la cris cardiaque, l’AVC ou toute autre maladie. Occupez-vous de votre santé plutôt que de votre maladie. En découvrant ce dont votre corps a besoin et en comprenant comment, en aménageant votre environnement de vie, vous pouvez créer des conditions favorables pour améliorer votre potentiel de santé. Avoir de l’énergie, de la vitalité et de l’envie d’entreprendre au quotidien et cela jusqu’à un âge avancé est tout à fait possible. Ainsi quelques mesures simples peuvent y contribuer. Vous en découvrirez un certain nombre en visitant ce site et en vous inscrivant aux séquences d’informations. C’est maintenant que vous devez agir et non pas quand vous êtes déjà malade.

Autres ressources

La vie est lien           Pollutions et lien           Biorésonance et lien