Transformer le mal en bien,

Depuis mon dernier billet pas mal de temps a passé. Mais sachez je n’ai pas été inactif. J’ai essayé de me familiariser avec cette idée du transformer le mal en bien  que j’ai découvert en décembre lors de mon excursion à Saint Blaise.

Mes doutes

Dans mon dernier billet je vous ai montré mes doutes, doute sur cette idée qu’il soit possible de transformer le mal en bien. Mais en même temps j’ai été séduite de l’élégance de l’idée. Je crois en effet que toute situation peut être transformée.

J’aurai pu abandonner cette idée d’un monde vibratoire qui communique. Je n’y connais rien, je suis novice. J’aurai pu me dire que cela dépasse mes compétences, mes connaissances. Mais ma curiosité a pris le dessus. L’existence d’une solution élégante comme celle que j’ai cru deviner après cette présentation m’attirait.

Mon exploration

Alors j’ai commencé à explorer cet univers de la vibration qui était encore pleine d’idées contre intuitives.

La question était, comment entrer dans cet univers sans que cela me prenne trop de temps ? Alors je me suis offert à aider un ami à traduire des documents sur le sujet de l’allemand en français. C’est une bonne manière d’entrer dans cet univers. Cela m’a obligé de clarifier mes idées à ce sujet. Cela m’a obligé à travailler sur quelques unes de mes lacunes

Une fois le premier pas fait, le sujet devenait de plus en plus prenant. Il y avait cette approche du tout chimique qui régissait mes pensées jusqu’alors et qui est en opposition avec l’approche de la physique et particulièrement de la physique quantique. Des noms comme Einstein, Planck, Bohr, Heisenberg, Tesla et autres émergeaient dans mes recherches. N’étant pas de formation scientifique, il m’était difficile de tout comprendre. Mais je commençais à me rendre compte que cette approche n’était pas farfelu. De nombreux prix Nobel touchait à ce domaine que je cherchai à comprendre un peu mieux.

A qui faire confiance? 

La question qui commençait à me travailler c’était à qui faire confiance ? A mes intuitions, qui n’étaient d’ailleurs plus les mêmes qu’en début d’exploration ? Aux scientifiques qui par leurs connaissances et leurs expériences étaient bien plus à même que moi à tirer des conclusions de leur recherches ?

Aujourd’hui se pose la question, après tout ce temps de recherche et d’investigation que faire ? Dois-je commencer à utiliser ces produits ? Dois-je faire confiance pour m’offrir, pour offrir à ma famille et aux personnes que j’aime une solution de bien-être ? Cette solution a-t-elle fait ses preuves ? Fait-elle partie des solutions d’avenir en matière de santé et de bien-être ?

Je pense, à travers toutes ces questions que je me pose, transpire encore un doute. Transformer le mal en bien, c’est tellement énorme, qu’on a de la peine à le croire.

L’expérience personnelle

Alors qu’est-ce qui pourrait me convaincre ? Ce n’est que l’expérience personnelle qui pourrait me prouver que c’est possible. Décidé ? Oui décidé, je vais investir une certaine somme pour aller au-delà de mon savoir actuel. Cette solution si elle marche est si élégante qu’elle mérite cet investissement pour pouvoir la mettre à l’épreuve de la réalité.

Dans un prochain billet je vous tiendrai au courant de mon expérience.